Partenariat National de l'Eau - PNE - Burkina Faso La nuit des Trophées de l’Eau et de l’Assainissement, le 02 Février 2018 à 19h
 

SlidesSHOW

DECLARATION DU PARTENARIAT NATIONAL DE L’EAU DU BURKINA FASO à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau

Nous, Partenariat National de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF), à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau 2018, célébrée cette année sous le thème « la réponse est dans la nature », conscient des enjeux de la sécurité en eau, interpelle les bonnes volontés et toutes les personnes désireuses accompagner la mission du PNE Burkina Faso , celle de réunir tous les acteurs du domaine de l’Eau autour d’un idéal qu’est la promotion des mesures et pratiques de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau au Burkina Faso.
C’est ainsi que cette année 2O18, la problématique de la gestion des trois (03) retenues d’eau du centre-ville retiennent particulièrement notre attention. Ces retenues d’eau font face à la pollution, à la dégradation, à l’agression anthropique, menaçant l’intégrité de la ressource et mettant à mal le développement écologique.
Initialement à vocation d’approvisionnement en eau potable de la capitale Burkinabè, les barrages de Ouagadougou sont devenus de nos jours des réceptacles de déchets toxiques, de prolifération des plantes aquatiques ; font l’objet d’envasement, d’occupations agricoles et commerciales anarchiques qui affectent de nos jours la qualité et la disponibilité de la ressource rare qu’est l’eau ainsi que les autres écosystèmes aquatiques.
Conscient des conséquences de la disparition (inondations, disparitions de la biodiversité) des 3 barrages sur la vie de la population et prenant en compte la loi n°002-2001/an portant loi d’orientation relative à la gestion de l’eau en son article 1 qui stipule que « l’eau est une ressource précieuse. Sa gestion durable constitue un impératif national », le PNE-BF entend mettre en œuvre une stratégie de communication sur les problématiques et enjeux des barrages de Ouagadougou afin que ces différents barrages puissent être désormais une valeur ajoutée pour le développement de la capitale Ouagadougou et de la vie des populations urbaines.
Fort de ce fait, nous sollicitons l’engagement citoyen de tous pour la sauvegarde, la restauration de ces ouvrages de mobilisation combien vitaux pour la ville de Ouagadougou et des environs.

Fait à Ouagadougou le 22 mars 2018,
Ont Signé :

Le Président du PNE-BF Le parrain du PNE-BF

Dibi MILLOGO LARLE NAABA TIGRE