Partenariat National de l'Eau - PNE - Burkina Faso La nuit des Trophées de l’Eau et de l’Assainissement, le 02 Février 2018 à 19h
 

SlidesSHOW

DEUXIEME NUIT DE REMISE DES TROPHÉES DE L’EAU ET DE l’ASSAINISSEMENT

En marge de la 3e édition du forum national de l’eau et de l’assainissement, le Partenariat National de l’eau du Burkina Faso (PNE-BF) a organisé la 2e édition des trophées de l’eau et l’assainissement. L’objectif était de magnifier, d’encourager, donner de la visibilité aux hommes et femmes qui se sont illustrés dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Le Burkina Faso est un pays enclavé et l’eau est un enjeu des plus importants pour les populations et les activités qui en sont tributaires. L’accès à l’eau potable et l’assainissement demeure un défi de développement pour l’Afrique Sub-Saharienne et particulièrement le Burkina Faso. Selon le ministre en charge de l’eau, Niouga Ambroise Ouédraogo, 65,3% des Burkinabè n’ont pas accès à une eau potable en milieu rural en 2016.
Ce vendredi 2 février 2018 à Ouagadougou, le Partenariat National de l’eau du Burkina Faso (PNE-BF) a organisé la 2eédition des trophées de l’eau et l’assainissement. Une cérémonie pour magnifier les différents acteurs intervenant dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Cette cérémonie a été placée sous le haut patronage du Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA sous la Présidence de Monsieur Ambroise Niouga OUEDRAOGO, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement et le parrainage de Monsieur M. Cheick Fantamady KANTE, représentant résident de la Banque Mondiale au Burkina Faso et a eu pour thème : Valorisation de la contribution des acteurs locaux et communautaires à l’accès équitable (partage) des ressources en eau au Burkina Faso.
Selon le président du PNE-BF, Dibi Millogo, « les trophées de l’Eau et de l’Assainissement vise également, encourager la participation citoyenne, l’initiative et l’innovation, la recherche action, la recherche développement et la durabilité des investissements. Il s’agit de distinguer des personnes qui se sont illustrées dans les domaines de la connaissance, de la gestion ou techniques de mobilisation de la ressource en eau ainsi que des différents acteurs qui ont fait la promotion de l’assainissement et des bonnes pratiques d’hygiène au Burkina et les meilleurs investissements financiers dans le secteur de l’eau et de l’assainissement ».
Ce sont les institutions étatiques, les collectivités territoriales, le secteur privé, les associations et ONG. Le président du PNE-BF, Dibi Millogo, a laissé entendre que ce sont 18 acteurs qui ont été distingués. Il s’agit de 8 trophées dans différentes catégories, 8 trophées spéciaux, 1 trophée d’honneur et un trophée de mérite.
PRIX SPECIAUX
 LES PRIX SPECIAUX IRC
1. ELITIS : Première compagnie de transport public inter-urbain à équiper ses bus de toilettes. Cette innovation majeure réduit la défécation à l’air libre largement pratiquée par les passagers des transports en communs en plus de l’inconfort qui leur est imposé par cette pratique, par défaut de solutions appropriées pour gérer les besoins sur les trajets
2. SHB : Offre de services de toilettes publiques mobiles pour les événements et grands rassemblements ponctuels de populations. Cette innovation réduit la défécation à l’air libre largement pratiquée à l’occasion des événements et grands rassemblements ponctuels en plus de l’inconfort qui est imposé aux personnes rassemblées, par le défaut de solutions appropriées pour gérer les besoins naturels
3. RTB : Média public ayant diffuser les misères des populations en matière d’accès à l’eau potable dans les localités accueillant les festivités très onéreuses du 11 décembre, successivement à Kaya et à Gaoua. Cette action courageuse du média public a permis de relayer l’opinion des populations dont les besoins prioritaires n’ont pas été pris en compte par les autorités en dépit des investissements massifs réalisés.
4. Coopération autrichienne : Pour le soutien financier spontané à la campagne Fasotoilettes, initiative publique portée par la Première Dame du Faso et coordonnée par le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement. L’appui de la coopération a permis d’avoir l’engagement des ressortissants à construire au moins 10.000 toilettes avant la fin de l’année 2018
5. SITAB : pour le soutien financier spontané à la campagne Fasotoilettes, initiative publique portée par la Première Dame du Faso et coordonnée par le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement. L’appui de la coopération a permis d’avoir l’engagement des ressortissants à construire au moins 5.000 toilettes avant la fin de l’année 2018
6. Madame Sika Kaboré, Première Dame du Faso
Dynamisme /niveau d’engagement : pour la cause de l’assainissement à travers le portage actif et intensif à la campagne Fasotoilettes.
 PRIX BANQUE MONDIALE décerné à :
1. La commune de Dori pour :
• les efforts de mobilisation de financements auprès des partenaires au développement (Coopération décentralisée, ONGs /Associations, Bailleurs de fonds, …) pour les investissements dans les infrastructures d’eau et d’assainissement ;
• avoir suscité l’engagement des autorités communales dans la gestion du secteur à travers une approche participative (populations, autorités communales, Etat, PTF) dans la perspective d’assurer la durabilité des investissements et de meilleurs impacts sur le terrain (eau, hygiène, assainissement, santé, …) ;
• le renforcement des compétences techniques ; Bonne performance dans la gestion des projets ;
• les bonnes performances de la commune dans l’amélioration de l’accès aux services d’eau et d’assainissement des populations et la promotion des branchements sociaux au bénéfice des couches défavorisées.
2. Monsieur Samoura Alassane, Sociologue et Anthropologue, Fondateur du Musée de l’Eau pour :
• Pertinence de l’activité en relation avec l’élément fondamental de la Vie qu’est l’Eau : Musée de l’Eau
• Cohérence de la vision avec la problématique actuelle de la SUCURITE DE L’EAU sous-tendant les Objectifs de Développement Durable (ODDs) unanimement adoptés pour l’horizon 2030 par la Communauté Internationale, dont le Burkina Faso.
• En cohérence avec la politique nationale de l’eau, le Musée vivifie la mémoire collective et individuelle sur l’Eau visant à faire de la Ressources Eau un capital commun et précieux à préserver et à sauvegarder par et pour toutes les générations du monde,
• Vitrine d’information, de sensibilisation et de formation des peuples et des générations surtout les jeunes sur la problématique Eau et son évolution dans ses diversités culturelles, religieuses, ses civilisations, ses modes de vie et ses visions de développement économique et social.
• Esprit d’initiative ; Conviction et Persévérance et du Promoteur
 PRIX PNE-BF à :
IRC pour ses actions dans le cadre de la bonne gouvernance en matière d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement et son accompagnement indéfectible depuis la 1ère édition des TEA.

 Prix GWP/AO à :
Dam MOGBANTE, secrétaire Exécutif sortant du Partenariat Régional de l’Eau de l’Afrique de l’Ouest en raison de :
• Ses qualités d’homme pour avoir su diriger le Secrétariat Régional avec professionnalisme et abnégation pendant 13 ans (2004 à 2017)
• S’être battu pour la promotion de la GIRE en Afrique de l’Ouest en coordonnant au nom de GWP la formation internationale sur la GIRE de 2005 à 2011 avec à la clé le renforcement des capacités de près de 200 cadres du secteur de l’eau et secteurs connexes au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest en collaboration avec la fondation Ramboll Natura de Suède
• Coordonner la mise en place des Partenariats Nationaux de l’Eau (PNE) dans 13 pays de l’Afrique de l’Ouest
• Coordonner la mise en œuvre de plusieurs programmes au niveau régional ayant accompagné la définition du processus GIRE (Plans ou feuilles de route) dans plusieurs pays en Afrique de l’Ouest ;
• Travailler au renforcement de la synergie entre acteurs du secteur non seulement au Burkina Faso mais aussi en Afrique de l’Ouest

LES PRIX CATEGORIES
CATEGORIE 1 valorisation des savoirs faires ancestraux : valorise un acteur qui a capitalisé, vulgarisé et mis en œuvre à au moins l’échelle d’une commune, une technologie ou technique ancestrale de gestion ou de partage de la ressource eau et hygiène/assainissement. Le lauréat est :
• Section Ressource en Eau : Musée de l’eau
• Section hygiène/assainissement : Néant
CATEGORIE 2 innovation locale : valorise toutes activités ou création innovante/amélioration de gestion et/ou de partage de l’eau et de l’assainissement. Le lauréat est :
• Section Ressource en Eau : inventeur de la barrique SANYA
• Section hygiène/assainissement : SEEPAT
CATEGORIE 3 promotions de l’assainissement et bonnes pratiques d’hygiènes au BF : valorise la réalisation d’ouvrages ou de plaidoyer ou de sensibilisation dans le domaine de l’assainissement et des bonnes pratiques d’hygiène. Le lauréat est :
• Section Ressource en Eau : Néant
• Section hygiène/assainissement : Catholic Relief Services (CRS)
CATEGORIE 4 recherche et innovation : valorise le Développement d’une technique/technologie simple, vulgarisée et ayant contribué à accroitre et à améliorer l’offre et la qualité du service d’eau ou de l’assainissement. Le lauréat est : VERGNET HYDRO
CATEGORIE 5 valorisation des ressources en eau : valorise la contribution dans les domaines de la connaissance, de la gestion ou des techniques de mobilisation de la RE. Le lauréat est :
• Section amélioration de la qualité de l’offre et du service de l’eau : WATER AID
• Section démonstration d’une expertise et d’un savoir-faire dans la réalisation des meilleurs ouvrages de mobilisation des RE : SOCIETE VERGNETBURKINA
CATEGORIE 6 PRESSE : valorise une œuvre écrite, audio et/ou visuelle qui met en lumière la persévérance du lauréat et la qualité, la pertinence de l’œuvre pour la promotion de l’eau et de l’assainissement au BF. Le lauréat est : SANA HAROUNA
TROPHEE D’HONNEUR
Lauréate pour le trophée d’honneur : Madame Sika Kaboré, Première Dame du Faso
1- Dynamisme /niveau d’engagement : pour la cause de l’assainissement à travers le portage actif et intensif à la campagne Fasotoilettes
2- Innovation dans son management : la campagne est innovante car elle interpelle la responsabilité citoyenne pour répondre aux besoins de financement de l’accès des ménages pauvres aux toilettes
3- Collaboratif (rassembleurs) : la campagne s’appuie sur la classe moyenne et l’interpelle pour son devoir de solidarité vis-à-vis des parents en zones rurales qui font encore leurs besoins dans la nature
4- Résultats atteints : engagements à construire environ 30.000 toilettes
5- Importantes décisions prises : faire de l’assainissement un sujet d’intérêt public porté par les plus hautes personnalités nationales. Plusieurs ministres ont été mobilisées par la Première Dame pour soutenir la campagne
6- Niveau d’adhésion à ses idées ou capacité de plaidoyer : Forte adhésion de tous les acteurs mobilisés.
7- Impact de ses actions sur la vie des populations : prise de conscience des enjeux d’accès aux toilettes en zones rurales par la classe moyenne et engagement ferme pour l’action
TROPHEE DU MERITE :
Dibi MILLOGO, Président du Partenariat National de l’Eau et pour avoir imaginé, rêvé et surtout concrétiser cette initiative la nuit des trophées de l’Eau et de l’Assainissement et permis la réalisation des 2 premières éditions.
Ainsi 19 trophées ont été décernés à des acteurs du secteur de l’eau. La deuxième édition des trophées de l’Eau et de l’assainissement a accueilli environ 500 personnalités du secteur. Un grand merci aux différents sponsors qui ont cru une fois encore et ont accompagné cette deuxième édition : Banque Mondiale, IRC, GIZ, AEN, ONEA , Plan Burkina, GWP/AO , Burkina Demain ,BF1 ,Burkina 24.
La nuit des trophées de l’eau et de l’assainissement du 02 Février 2018 a bien réussi le pari d’offrir une tribune de reconnaissance nationale aux femmes et hommes dont les efforts ont permis l’encrage et le développement du secteur.